Quels placements pour préparer sa retraite ?

Préparer son avenir et surtout sa retraite n’est pas une chose facile, ainsi investir sur des placements financiers peut être une solution envisageable pour augmenter son patrimoine. Si vous envisagez de faire des placements en vue de préparer votre retraite.

Les placements en assurance

Parmi les placements financiers préférés des Français, l’assurance-vie est certainement la première. Permettant de transmettre un capital, exempté de droits de succession, ou de le fructifier, cette option peut également devenir un placement pour préparer une retraite. Puisque vous bénéficiez d’une grande disponibilité et de nombreux avantages fiscaux, vous pourrez épargner une somme colossale dont vous pourrez disposer le cas échéant.

Le PEA est également une solution souvent négligée par les spécialistes en gestion de patrimoine comme https://althos-patrimoine.com/ et pourtant, il permet de gagner des revenus complémentaires sur plus de 8 ans. Si vous cherchez le produit financier qui garantit un retour sur investissement, le PEA assurance-vie est plus conseillé que le PEA bancaire.

Le PERP et le Madelin Retraite

Le plan d’épargne retraite populaire ou PERP permet d’épargner un capital conséquent que, une fois l’âge de la retraite atteinte, vous pourrez percevoir. En plus de vous permettre de bénéficier d’une réduction d’impôts, il vous offre la possibilité de choisir entre différentes rentes en fonction de votre situation. Notez toutefois que vous ne pourrez percevoir la totalité du capital de plus, l’encaissement, une fois l’âge de la retraite, se fait sous forme de rentes.

Le Madelin retraite possède le même fonctionnement que le PERP, mais il s’adresse particulièrement aux travailleurs indépendants qui ne sont pas salariés (dirigeant de PME, profession libérale…). La différence de l’offre par rapport au PERP réside dans le calcul de l’enveloppe fiscale.

Le LMNP et l’investissement en démembrement

Parmi les placements pour préparer sa retraite complémentaire, on peut également citer le LMNP ou loueur meublé non professionnel. Avec sa fiscalité quasi nulle durant 20 à 30 ans, cet investissement permet d’acheter 4 types de biens : résidences hôtelières, étudiantes, de tourisme et EHPAD. Son principal avantage ; vous êtes déductible d’impôts sur le revenu sur un délai allant de 15 à 30 ans.

Afin d’obtenir des gains supplémentaires pour une retraite, l’investissement en démembrement peut être intéressant. Vous devrez devenir propriétaire de parts de SCPI ou de bien en nue-propriété, mais c’est un autre investisseur qui encaisse l’usufruit. En fonction de la durée du démembrement, vous pourrez bénéficier d’une décote sur le prix du bien ou des parts ; démembrement sur 15 ans (60 % prix bien ou 40 % prix usufruit), sur 10 ans (65 % bien et 35 % usufruit) ou sur 5 ans (80 % bien et 20 % usufruit).