Comment fonctionne le plan épargne retraite populaire (PERP) ?

Devant l’inflation qui occasionne une hausse de prix pour les consommateurs, il apparaît souvent que les pensions perçues par les retraités sont peu suffisantes pour vivre décemment. Il importe donc qu’ils trouvent un moyen supplémentaire pour augmenter leur revenu. Le plan épargne retraite instauré par l’État est idéal pour cela.

Qu’est-ce qu’un plan épargne retraite populaire ?

Ce système a vu le jour lorsque le gouvernement s’est aperçu des difficultés financières des retraités, les retraites classiques n’arrivent plus à combler leurs besoins quotidiens. Le plan épargne retraite populaire (ou PERP) permet à tout salarié de faire des épargnes en vue de son arrêt d’activité professionnelle. En d’autres termes, c’est une sorte de complément de retraite qui lui sera bénéfique plus tard.

Là réside son intérêt majeur, le salarié épargne pour son propre compte, l’argent ainsi accumulé pourra servir à d’autres activités plus rentables. Faut-il le souligner en effet que lors d’un départ en retraite (forcé ou non), les pensions perçues arrivent rarement à satisfaire les besoins des intéressés. Il y aura toujours un décalage par rapport  aux mensualités touchées précédemment. C’est pour compenser ce manque qu’on a instauré ce type de plan épargne retraite.

Comment fonctionne un PERP ?

Concrètement, une adhésion à un PERP s’effectue par une souscription légale auprès des responsables concernés, à savoir l’un des prestataires suivants/ une banque, un cabinet de gestion de patrimoine ou une mutuelle d’assurance. Il est porté à la connaissance de chacun qu’une telle souscription est entièrement exonérée d’ISF ou d’ISI, c’est l’avantage fiscal du PERP.

Le souscripteur conclut avec le prestataire sur les modalités et conditions, notamment sur le montant des versements, leur fréquence et les frais y afférents. En général, les futurs retraités qui désirent bénéficier d’un Perp ne sont soumis à aucune contrainte, que ce soit en matière d’âge ou de versement PERP. À la différence d’une assurance-vie qui impose des versements réguliers et échelonnés dès le départ, vous êtes maître de votre choix.

Les avantages du PERP

Les personnes désireuses de souscrire un PERP à la retraite pourront, une fois retraitées et dans des conditions bien précises, bénéficier de l’intégralité du capital accumulé s’ils désirent acquérir une résidence principale. Ils devront toutefois prouver qu’ils n’étaient pas propriétaires de leur habitation durant les deux dernières années avant leur retraite.

Ils toucheront dans ce cas une rente viagère à la mise en application du plan. En cas de décès avant ou pendant la retraite, la rente pourra être rétrocédée à tout bénéficiaire dûment désigné dans le contrat (conjoint, enfants mineurs…) sous forme de rente viagère, rente éducation, etc.